Semaine de la langue française et de la Francophonie

Interview de Joël de Rosnay dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la Francophonie du 15 au 23 mars 2014 - 20 janvier 2014

Quel est le mot un peu oublié ou dont l'usage s'est perdu que vous aimeriez mettre à l'honneur ?

« Sérendipité » (capacité, art de faire une découverte, scientifique notamment, par hasard ; la découverte ainsi faite). Je crois qu’il a été mis récemment dans le dico. Il est très utilisé dans le monde (« serendipity »).

 

Quel est le mot entré dans le dictionnaire - récemment ou non- que vous aimeriez voir rayé à tout jamais ?

« Cédérom ». Si on continue dans cette ligne, il faudra ajouter « dévédé ».


Pouvez-vous nous proposer un mot (et sa définition) qui, à votre avis, fait défaut à la langue française ?

J’en ai trois au choix : « Bionomie » (l’art ou la science du management de la vie). Il existe « Economie » (de Oikos Nomos), « Ecologie » (de Oikos Logos) et « Biologie » (de Bios Logos), mais rien sur Bios Nomos, règle de gestion de la vie, ou économie de la vie. On apprend aux enfants à être « économes » mais pas « bionomes », savoir bien gérer sa vie (nutrition, sport, gestion du stress, etc.).


« Biotique » : discipline née du mariage de la biologie et de l’informatique (terme inventé par moi en 1981).


« Ecoénergétique » : bilan énergétique fondé sur l’usage et la consommation d’énergie. Il existe pourtant la « bioénergétique », étude du flux et du stockage de l’énergie par le vivant. J’ai créé « Ecoénergétique » dans Le Macroscope en 1975.

 

Site officiel de la Semaine de la langue française et de la Francophonie

 

Blogs Livres

Je cherche à comprendre... - 2016
Et l'homme créa la vie - 2010
 La révolte du pronétariat - 2006
 Surfer la vie  - 2012
 2020 Les Scénarios du futur - 2007
Une vie en plus - 2005

Recherche

Réseaux sociaux

Twitter
Facebook

Scoop'it
Pearltrees

Vidéos


Photos

Liens

Forum Changer d'Ere
Biotics
Les Dialogues Stratégiques

Universcience
Universcience.TV

Joël de Rosnay, créateur en 1964 du Surf Club de France, soutient la Surfrider Foundation en lui reversant l'intégralité de ses bénéfices sur la vente des t-shirts Surf Club de France
The Boson Project

Contact