Chroniques

Les Rendez-Vous du Futur

Chroniques sur les sciences et les technologies qui vont influencer notre avenir. Des centaines de chroniques sur la biologie, la communication, l'informatique, l'environnement, les matériaux nouveaux, présentées par Joël de Rosnay sur Europe 1 entre 1987 et 1995.

 

Biologie
Informatique
Communication
Matériaux

Environnement

TOUR DU MONDE EN BALLON

Environnement - Août 1993

 

Le tour du monde en ballon et sans escale : un des rêves les plus fous des hommes et qui va se réaliser ! Au mois de novembre un étrange aéronef va tenter de boucler la boucle en "surfant" le jet-stream à 15.000 m d'altitude et à près de 250 km/h. Durée de cet extraordinaire voyage : 3 semaines. Le problème jusqu'alors insoluble d'un tel tour du monde reposait sur l'hélium qui gonfle les ballons et le lest qu'il faut emmener au départ. Pendant la journée l'hélium s'échauffe au soleil, fait monter le ballon mais le dilate jusqu'au risque de rupture. Des valves laissent donc s'échapper le précieux gaz. A l'inverse quand le gaz se refroidit (la nuit par exemple) le ballon descend et il faut jeter du lest pour maintenir l'altitude. Résultat au bout d'un certain temps on n'a plus assez de gaz ni de lest pour continuer le voyage. D'où l'astuce employée les ingénieurs qui on conçu ce ballon révolutionnaire appelé "EarthWind Hilton". Ils ont attaché sous l'habitacle un deuxième ballon inversé rempli d'air. Ce qui donne à Earthwind la forme d'un gigantesque sablier de 120 m de haut. Ainsi à haute altitude la ballon d'air devient plus lourd que celui d'hélium et agit comme une ancre freinant la montée. C'est l'inverse qui se produit quand l'hélium se refroidit car le poids relatif du ballon d'air fait remonter l'ensemble. Autre avantage on peut pomper dans le ballon inférieur autant d'air qu'on veut puisque la réserve ambiante est inépuisable. Ce que fait un puissant ventilateur actionné par deux moteurs Honda et un générateur électrique. Ainsi le ballon peut se maintenir indéfiniment à l'altitude idéale du jet stream ou des vents de 300 km/H font le tour de la Terre. La nacelle ressemble au cockpit d'une navette spatiale. Elle est bourrée d'instruments de mesure pour permettre à l'équipage de trois hommes d'étudier les vents, la couche d'ozone, le rayonnement cosmique ou la pollution en altitude. On saura bientôt si ce gigantesque ballon va pouvoir résister aux turbulences de la haute atmosphère !

 

Blogs Livres

Je cherche à comprendre... - 2016
Et l'homme créa la vie - 2010
 La révolte du pronétariat - 2006
 Surfer la vie  - 2012
 2020 Les Scénarios du futur - 2007
Une vie en plus - 2005

Recherche

Réseaux sociaux

Twitter
Facebook

Scoop'it
Pearltrees

Vidéos


Photos

Liens

Forum Changer d'Ere
Biotics
Les Dialogues Stratégiques

Universcience
Universcience.TV

The Boson Project

Contact