Les Rendez-Vous du Futur

Chroniques sur les sciences et les technologies qui vont influencer notre avenir. Des centaines de chroniques sur la biologie, la communication, l'informatique, l'environnement, les matériaux nouveaux, présentées par Joël de Rosnay sur Europe 1 entre 1987 et 1995.

 

Environnement
Informatique
Communication
Matériaux

Biologie

THERAPIE GENIQUE ET ARTERES BOUCHEES

Biologie - Novembre 1994

 

La thérapie génique va peut-être permettre de soigner les personnes qui souffrent de graves insuffisances circulatoires. La thérapie génique est une biotechnique permettant de soigner des maladies héréditaires rares ou des défections génétiques graves en remplaçant des gènes défectueux par des gènes sains. Dans le cas de difficultés graves de circulation sanguine, deux méthodes sont pratiquées aujourd'hui avec succès malgré les difficultés qu'elles présentent au cas par cas. Il s'agit du pontage d'une part et de l'angioplastie d'autre part. Le pontage consiste à enlever la portion d'artère bouchée et à la remplacer par une autre portion saine prélevée sur le patient. L'angioplastie, elle, consiste à déboucher l'artère rétrécie en la dilatant grâce à un ballonnet introduit par une sonde flexible. Dans les deux cas, l'intervention est évidemment délicate. Or, sous l'influence d'une hormone spécifique (la VEGF pour vascular endothélial growth factor), de nouveaux vaisseaux sanguins se mettent en place spontanément pour contourner l'obstacle, le bouchon, en l'occurrence l'endroit où l'artère est bouchée. En observant ce phénomène de dérivation naturelle, des chercheurs américains de Boston ont eu l'idée de stimuler cette capacité de l'organisme à trouver une parade naturelle à l'obstacle. Ils ont pour cela implanté à l'endroit même du bouchon, le gène responsable de l'activité de l'hormone qui facilite la dérivation. Et pour ce faire, ils ont utilisé la technique de l'angioplastie ! Le ballonnet chargé de gènes contenus dans L'ADN est introduit par sonde. Il délivre son chargement à l'endroit prévu et la dérivation se met effectivement en place, permettant à nouveau une circulation sanguine fluide. Après de nombreuses expériences concluantes sur des lapins, l'équipe du Centre médical Ste Elisabeth de Boston s'apprête à les tenter sur l'homme.

 

Blogs Livres

Je cherche à comprendre... - 2016
Et l'homme créa la vie - 2010
 La révolte du pronétariat - 2006
 Surfer la vie  - 2012
 2020 Les Scénarios du futur - 2007
Une vie en plus - 2005

Recherche

Réseaux sociaux

Twitter
Facebook

Scoop'it
Pearltrees

Vidéos


Photos

Liens

Forum Changer d'Ere
Biotics
Les Dialogues Stratégiques

Universcience
Universcience.TV

The Boson Project

Contact