Les Rendez-Vous du Futur

Chroniques sur les sciences et les technologies qui vont influencer notre avenir. Des centaines de chroniques sur la biologie, la communication, l'informatique, l'environnement, les matériaux nouveaux, présentées par Joël de Rosnay sur Europe 1 entre 1987 et 1995.

 

Environnement
Informatique
Communication
Matériaux

Biologie

PINCES CHIMIQUES ANTI RADIOACTIVITÉ

Biologie - Mars 1994

 

Comment se débarrasser des déchets radioactifs ? C'est une question lancinante qui poursuit les spécialistes et continue d'inquiéter le public. L'idéal serait de les désactiver en les enfermant dans une sorte de piège chimique pour les trier et les manipuler. Des chercheurs du CEA et de l'université de Strasbourg ont peut-être trouvé une solution pratique et efficace. Il ne s'agit pas encore de désactiver tous types de substances radioactives mais la méthode proposée semble donner satisfaction pour le césium à longue durée de vie. Cet élément se trouvait en quantité abondante dans les retombées de Tchernobyl et il continue de polluer les sols et les pâturages européens depuis 8 ans. Les chercheurs du CEA ont réussi en laboratoire à piéger le césium grâce à des molécules appelées calixarènes qui agissent comme des pinces chimiques sélectives. Ces molécules sont faites d'anneaux accrochés les uns aux autres formant une sorte de cage grillagée invisible même avec le microscope le plus puissant. Lorsque ces calixarènes se trouvent en solution et en présence de césium radioactif elles ont une étonnante propriété : elle extraient le césium de la solution, l'enferment dans la cage chimique et le relâchent à volonté sans que leurs propriétés n'en soient affectées. On peut ainsi les réutiliser sans les détruire. Le rendement de l'opération est lui aussi extraordinaire car il atteint 99%. Pour le moment, seuls le césium 135 et 137 dont la durée de vie atteint une trentaine d'année on fait l'objet des expériences, mais d'autres substances radioactives pourraient prochainement être testées. Ces travaux sont effectués dans le cadre d'un projet financé en partie par la CEE et destiné à mettre au point des méthode permettant d'isoler des éléments radioactifs à longue durée de vie. Comme les calixarènes sont faciles à synthétiser et que leur coût est relativement bas on peut envisager leur utilisation à grande échelle. Mais le passage à ces quantités industrielles n'interviendra pas avant une dizaine d'années.

 

Blogs Livres

Je cherche à comprendre... - 2016
Et l'homme créa la vie - 2010
 La révolte du pronétariat - 2006
 Surfer la vie  - 2012
 2020 Les Scénarios du futur - 2007
Une vie en plus - 2005

Recherche

Réseaux sociaux

Twitter
Facebook

Scoop'it
Pearltrees

Vidéos


Photos

Liens

Forum Changer d'Ere
Biotics
Les Dialogues Stratégiques

Universcience
Universcience.TV

The Boson Project

Contact