Les Rendez-Vous du Futur

Chroniques sur les sciences et les technologies qui vont influencer notre avenir. Des centaines de chroniques sur la biologie, la communication, l'informatique, l'environnement, les matériaux nouveaux, présentées par Joël de Rosnay sur Europe 1 entre 1987 et 1995.

 

Environnement
Informatique
Communication
Matériaux

Biologie

PIEGER LE VIRUS DU SIDA

Biologie - Septembre 1991

 

Le virus du sida est diabolique et ses ruses désarment les chercheurs du monde entier. Un vaccin est très difficile à mettre au point et les antiviraux ont souvent des effets secondaires. Une nouvelle stratégie expérimentée par Genentech en Californie consiste à tenter de le piéger en l'empéchant de rentrer dans les cellules qu'il infecte, des globules blancs du sang appelés lymphocytes T4. Pour les envahir le virus passe par une sorte de "porte" moléculaire : un récepteur qu'il reconnait et auquel il s'attache. Un peu comme une clé qui s'adapte à une serrure et permet d'ouvrir la porte. Ces récepteurs, nombreux à la surface des cellules T4, sont des protéines appelées CD4. D'où l'idée des chercheurs de la société Genentech : fabriquer par génie génétique des quantités importantes de récepteur artificiel. Mis en présence de ces récepteurs, indépendants des cellules T4, les virus du Sida s'y attachent et ne peuvent plus se libérer. Ils leur sera donc impossible d'aller infecter d'autres cellules. Malheureusement la durée de vie dans l'organisme de ce récepteur artificiel est trop courte pour qu'il puisse jouer son rôle d'éponge à virus. Les chercheurs ont alors eu l'idée de le greffer à des molécules d'anticorps humain et de tester l'efficacité de leur piège à virus. Ils ont pour cela injecté à des chimpanzés des doses multiples de CD4 couplé à l'anticorps, puis il leurs ont inoculé le virus du sida. Résultat encourageant : le sang des chimpanzés protégés est restés libre de virus pendant 47 semaines, alors que celui des contrôles était infecté en trois semaines. L'objectif de Genentech est d'utiliser cette méthode pour tenter d'empécher la contamination des enfants né de mères séropositives, une contamination qui touche 15 à 45% d'entre eux sans possibilité actuelle de traitement.

 

Blogs Livres

Je cherche à comprendre... - 2016
Et l'homme créa la vie - 2010
 La révolte du pronétariat - 2006
 Surfer la vie  - 2012
 2020 Les Scénarios du futur - 2007
Une vie en plus - 2005

Recherche

Réseaux sociaux

Twitter
Facebook

Scoop'it
Pearltrees

Vidéos


Photos

Liens

Forum Changer d'Ere
Biotics
Les Dialogues Stratégiques

Universcience
Universcience.TV

The Boson Project

Contact