Les Rendez-Vous du Futur

Chroniques sur les sciences et les technologies qui vont influencer notre avenir. Des centaines de chroniques sur la biologie, la communication, l'informatique, l'environnement, les matériaux nouveaux, présentées par Joël de Rosnay sur Europe 1 entre 1987 et 1995.

 

Environnement
Informatique
Communication
Matériaux

Biologie

PIEGE A CHOLESTEROL

Biologie - Avril 1993

 

Pour se débarrasser du cholestérol en excès l'idéal serait de disposer d'une sorte d'éponge chimique capable de l'absorber dans le corps. Longtemps utopique cette possibilité devient une réalité avec la découverte de chercheurs américains du MIT, de l'université Harvard et de l'entreprise chimique Grace. Il ont réussi à implanter chez le lapin un miniréacteur chimique contenant une enzyme détruisant le LDL (le mauvais cholestérol) sans toucher au cholestérol nécessaire aux membranes cellulaires. L'enzyme utilisée est connue depuis assez longtemps, c'est la phospholipase A2. Elle découpe le LDL en morceaux qui sont ensuite facilement éliminés du courant sanguin. Le problème c'est la faible efficacité de l'enzyme quand on l'injecte aux animaux. Non seulement son action ne dure pas assez longtemps, mais elle s'attaque aux membranes des cellules du sang ce qui provoque des effets secondaires dangereux. Robert Langer du MIT, un spécialiste des polymères biomédicaux, a trouvé la solution. Il a eu l'idée de fixer la phospholipase A2 sur des billes de polystyrène de 55 microns de diamètre et d'encapsuler le tout dans des tubes faits d'un polymère largement utilisé pour des appareils biomédicaux, le polysulfone. Les pores de ces tubes permettent aux molécules de LDL de passer et donc d'être détruites par l'enzyme, mais pas aux cellules qui restent à l'extérieur. L'efficacité du miniréacteur implanté chez des lapins est étonnante : le taux du mauvais cholestérol dans le sang est réduit de 40% en 70 minutes ! Il faut évidemment être prudent avant d'appliquer ce procédé chez l'homme car les médicaments existants donnent de bons résultats. Les chercheurs envisagent un miniréacteur à enzyme extérieur au corps et fonctionnant comme un appareil de dialyse en nettoyant le sang de son cholestérol en excès. Il faudra aussi s'assurer que ce brutal déséquilibre ne sera pas compensé par quelque effet pervers imprévisible, dû à la complexité des interdépendances !

 

Blogs Livres

Je cherche à comprendre... - 2016
Et l'homme créa la vie - 2010
 La révolte du pronétariat - 2006
 Surfer la vie  - 2012
 2020 Les Scénarios du futur - 2007
Une vie en plus - 2005

Recherche

Réseaux sociaux

Twitter
Facebook

Scoop'it
Pearltrees

Vidéos


Photos

Liens

Forum Changer d'Ere
Biotics
Les Dialogues Stratégiques

Universcience
Universcience.TV

The Boson Project

Contact