Les Rendez-Vous du Futur

Chroniques sur les sciences et les technologies qui vont influencer notre avenir. Des centaines de chroniques sur la biologie, la communication, l'informatique, l'environnement, les matériaux nouveaux, présentées par Joël de Rosnay sur Europe 1 entre 1987 et 1995.

 

Biologie
Environnement
Informatique
Matériaux

Communication

LA FIEVRE DES ABEILLES

Communication - Mars 1992

 

Les abeilles sont bilingues ! elles parlent une deuxième langue, inconnue jusqu'ici et qui vient d'être découverte par une équipe de chercheurs autrichiens. On sait depuis longtemps que les abeilles communiquent par des danses dessinant un trajet en forme de huit exécutées devant d'autres ouvrières. Il semble maintenant qu'elles utilisent un autre langage fondé sur l'accroissement de la température de leur corps. La danse rituelle des abeilles désormais bien connue depuis les travaux de Von Frish en 1927, donne trois indications de base. D'abord la direction de la source à butiner, fournie par la relation entre l'axe du huit, la verticale et la position du soleil. Ensuite la quantité et la distance : elle sont indiquées par la fréquence de vibration des ailes et les zigzags de l'abeille. La récente surprise des chercheurs vient de la découverte d'un nouveau signal capable d'exprimer la qualité de la source. Pour percer ce secret des abeilles il a fallu utiliser un détecteur infrarouge miniature permettant de mesurer la température du thorax des insectes pendant leur danse. Alors que la température normale est d'environ 35°, les mesures indiquent des pics à 43°. Les abeilles se donnent cette sorte de fièvre artificielle en faisant frissonner les muscles de leur thorax. Ce nouveau langage qualitatif est d'une étonnante précision. Si on présente à des abeilles éclaireurs des solutions sucrées à 17% la température de leur corps monte à 38,3° au cours de leur danse. En revanche elle monte jusqu'à 40,4° si la solution contient 51% de sucre. Il existe donc une relation directe entre la qualité de la source et l'information communiquée à la ruche. Autre astuce les abeilles savent marquer les fleurs qui viennent d'être prospectées ce qui permet à celles qui viennent derrière d'économiser du temps et de l'énergie. Les premières arrivées laissent une trace chimique qui détourne les autres abeille d'une fleur vidée de son nectar. Simple mais très efficace !

 

Blogs Livres

Je cherche à comprendre... - 2016
Et l'homme créa la vie - 2010
 La révolte du pronétariat - 2006
 Surfer la vie  - 2012
 2020 Les Scénarios du futur - 2007
Une vie en plus - 2005

Recherche

Réseaux sociaux

Twitter
Facebook

Scoop'it
Pearltrees

Vidéos


Photos

Liens

Forum Changer d'Ere
Biotics
Les Dialogues Stratégiques

Universcience
Universcience.TV

The Boson Project

Contact