Chroniques

Les Rendez-Vous du Futur

Chroniques sur les sciences et les technologies qui vont influencer notre avenir. Des centaines de chroniques sur la biologie, la communication, l'informatique, l'environnement, les matériaux nouveaux, présentées par Joël de Rosnay sur Europe 1 entre 1987 et 1995.

 

Biologie
Informatique
Communication
Matériaux

Environnement

L'EAU DE L'ESPACE

Environnement - Juin 1993

 

Une entreprise française sera peut-être le premier distributeur d'eau de l'espace. La compagnie Générale des Eaux-OTV prépare actuellement une station d'épuration spatiale destinée à la station orbitale européenne Columbus. Les astronautes de la navette Endeavour utilisent un système partiel de recyclage, y compris de la transpiration! Mais sur Columbus c'est la première fois qu'un système complet de distribution d'eau fonctionnera totalement en circuit fermé. Ce qui aura d'importantes retombées pour la protection de l'environnement, car aujourd'hui les eaux usées même traitées sont diluées et rejetées dans les eaux d'assainissement. Le programme de recyclage de l'eau de Columbus a été lancé par ESA, l'agence spatiale européenne. Il est conduit par un groupement d'intérêt économique "Anjou Recherche" qui rassemble avec la Générale des Eaux, la société Orbitics et le groupe danois Krüger AS. Le défi du programme est de traiter des effluents très variés provenant des sources diverses du Biolab telles que la production de nourriture, la synthèse de médicaments ou la microgravité. Il a fallu définir des eaux de qualité croissante. D'abord pour le nettoyage, puis pour la culture d'algues ou de bactéries enfin une eau ultra-pure pour la cristallisation de produits biologiques ou pharmaceutiques. Les techniques les plus avancées sont mises à contribution dans les épurateurs et recyleurs. Par exemple : des membranes d'ultra-filtration ; l'osmose inverse pour éliminer les sels et molécules organiques ; le passage sur colonnes à charbon actif et à résines échangeuses d'ions ; enfin un traitement aux ultra-violets. Les membranes devront fonctionner pendant 100 jours sans nettoyage et autres types d'intervention. L'unité de traitement fournira 10 litres d'eau par jour à la demande. Le recyclage total se justifie car chaque kilo transporté dans l'espace coûte 300 000 F. Les premiers essais auront lieu cet été, mais les modules fonctionnels ne partiront en orbite qu'en 1998.

 

Blogs Livres

Je cherche à comprendre... - 2016
Et l'homme créa la vie - 2010
 La révolte du pronétariat - 2006
 Surfer la vie  - 2012
 2020 Les Scénarios du futur - 2007
Une vie en plus - 2005

Recherche

Réseaux sociaux

Twitter
Facebook

Scoop'it
Pearltrees

Vidéos


Photos

Liens

Forum Changer d'Ere
Biotics
Les Dialogues Stratégiques

Universcience
Universcience.TV

The Boson Project

Contact