Les Rendez-Vous du Futur

Chroniques sur les sciences et les technologies qui vont influencer notre avenir. Des centaines de chroniques sur la biologie, la communication, l'informatique, l'environnement, les matériaux nouveaux, présentées par Joël de Rosnay sur Europe 1 entre 1987 et 1995.

 

Environnement
Informatique
Communication
Matériaux

Biologie

L'ADN : NOUVELLE ARME ANTI-CANCER ?

Biologie - Juin 1993

 

Encore une nouvelle percée dans le domaine de la recherche sur le cancer. Des chercheurs américains ont directement injecté de l'ADN (la molécule porteuse des caractères génétiques) dans des tumeurs de souris avec un taux élevé de succès. Mais comme toujours dans le domaine du cancer la prudence s'impose : il s'agit de résultats de recherches fondamentales et en aucun cas d'une nouvelle thérapeutique applicable prochainement à l'homme. Elle ouvre cependant des voies qui intéressent les chercheurs. Le Pr Gary Nabel et son équipe de l'Institut Médical Howard Hugues ont réussi à guérir 20% des souris traitées et à réduire de manière significatives les tumeurs de 70% des autres. Ces animaux présentaient des cancers musculaires et du colon. L'originalité de la méthode consiste à utiliser de l'ADN comme un médicament pour stimuler le système immunitaire, (les défense naturelles du corps) et lui permettre de détruire les tumeurs. Cette méthode est plus simple et plus rapide que la thérapie génique qui nécessite de prélever des cellules immunitaires, de les stimuler in vitro et les réimplanter dans l'organisme. L'ADN injecté directement dans la tumeur renferme un gène contrôlant la fabrication d'une protéine appelé H2K5 qui agit comme une "étiquette" marquant les cellules cancéreuses à détruire. Il faut au préalable "empaqueter" cet ADN dans un rétrovirus capable d'intégrer son ADN à celui du receveur ou dans un liposome, sorte de mini-enveloppe artificielle. L'ADN ainsi injecté non seulement agit sur les cellules tumorale, mais est capable de stimuler les défenses immunitaires en d'autres endroits du corps de la souris, détruisant des métastases. Les chercheurs n'ont pas noté pas d'effets secondaires lorsque l'ADN parvient à d'autres organes. De longs travaux devront être entrepris pour vérifier la validité des ces résultats. Mais déjà les chercheurs estiment qu'une nouvelle arme est en train de s'ajouter à la panoplie des thérapies anticancéreuses.

 

Blogs Livres

Je cherche à comprendre... - 2016
Et l'homme créa la vie - 2010
 La révolte du pronétariat - 2006
 Surfer la vie  - 2012
 2020 Les Scénarios du futur - 2007
Une vie en plus - 2005

Recherche

Réseaux sociaux

Twitter
Facebook

Scoop'it
Pearltrees

Vidéos


Photos

Liens

Forum Changer d'Ere
Biotics
Les Dialogues Stratégiques

Universcience
Universcience.TV

The Boson Project

Contact