Les Rendez-Vous du Futur

Chroniques sur les sciences et les technologies qui vont influencer notre avenir. Des centaines de chroniques sur la biologie, la communication, l'informatique, l'environnement, les matériaux nouveaux, présentées par Joël de Rosnay sur Europe 1 entre 1987 et 1995.

 

Environnement
Informatique
Communication
Matériaux

Biologie

COLLAGENE PREHISTORIQUE

Biologie - Novembre 1991

 

Qu'est-ce que mangeaient les hommes préhistoriques ? était-ils carnivores ou végétariens ? Il y quelques années il aurait été impossible de répondre à cette question. Mais avec les techniques ultra-sensibles de l'analyse isotopique on sait avec précision de quoi se composait l'alimentation de base de l'homme de Néanderthal il y a plus de 40000 ans. Surprise, il était essentiellement carnivore, se situant dans la chaîne alimentaire entre le loup (100% carnivore) et le renard qui trouve une faible quantité de ses protéines alimentaires dans des fruits, des graines ou des feuilles. Ce remarquable travail d'analyse a été effectué par des équipes de chercheurs français, dont André Mariotti de l'Université Pierre et Marie Curie à Paris et Jacques-Paul Borel de l'Université de Rheims. Leur fil directeur a été une molécule essentielle à la formation des os : le collagène. Cette protéine est constituée d'atomes de carbone et d'azote dont on peut analyser la composition isotopique. Des isotopes sont les "cousins" des atomes courants, dont ils ne diffèrent que par le nombre de particules élémentaires constituant leur noyau. En écologie les chercheurs se servent de l'analyse isotopique pour situer chaque animal dans la chaîne alimentaire. Puisqu'on "est ce que l'on mange", selon le dicton bien connu, la constitution isotopique des protéines du corps repose étroitement sur les aliments consommés régulièrement. Si le collagène contient une forte proportion de l'isotope azote 15 l'animal est carnivore. S'il contient plus de carbone 13, il a une alimentation essentiellement végétarienne. Mariotti et Borel ont réussi à extraire et à analyser des petites quantité de collagène de 400 échantillons osseux animaux et humains provenant de la grotte de Maurillac près de Bordeaux. Résultat : l'homme de Néanderthal était un gros mangeur de viande obtenue par la chasse. Son alimentation s'apparentant même à celle du loup, qui lui mangeait aussi les hommes !

 

Blogs Livres

Je cherche à comprendre... - 2016
Et l'homme créa la vie - 2010
 La révolte du pronétariat - 2006
 Surfer la vie  - 2012
 2020 Les Scénarios du futur - 2007
Une vie en plus - 2005

Recherche

Réseaux sociaux

Twitter
Facebook

Scoop'it
Pearltrees

Vidéos


Photos

Liens

Forum Changer d'Ere
Biotics
Les Dialogues Stratégiques

Universcience
Universcience.TV

The Boson Project

Contact