Les Rendez-Vous du Futur

Chroniques sur les sciences et les technologies qui vont influencer notre avenir. Des centaines de chroniques sur la biologie, la communication, l'informatique, l'environnement, les matériaux nouveaux, présentées par Joël de Rosnay sur Europe 1 entre 1987 et 1995.

 

Environnement
Informatique
Communication
Matériaux

Biologie

CICATRISATION SANS CICATRICE

Biologie - Juin 1993

 

Tout le monde rêve de cicatrisation sans cicatrices. Chaque personne opérée ou blessée porte les traces de cet événement. Pourtant les chercheurs ont découvert que les bébés opérés par chirurgie foetale (pour corriger avant leur naissance une anomalie) cicatrisaient sans aucune trace. Il y existe donc des processus de cicatrisation différents chez le foetus et chez l'adulte. Mieux les comprendre ferait progresser la chirurgie esthétique ou le traitement des grands brûlés. Chez l'enfant ou l'adulte la moindre coupure déclenche un processus de réparation en plusieurs étapes. Une douzaine de protéines du sang forment un caillot fibreux qui bouche les vaisseaux et empêche l'entrée de poussières et de bactéries. Des globules blancs attirés par des signaux chimiques arrivent sur la blessure et mangent les microbes. D'autres cellules fabriquent du collagène qui tapisse et ferme la coupure. Mais les couches de collagène s'empilent en désordre donnant une cicatrice visible. Au contraire chez le foetus la réponse cellulaire ressemble plus à un processus de régénération que de réparation hâtive. La blessure envoie moins de signaux d'alerte, ce qui induit une réparation progressive avec une cicatrice qui se construit de manière hautement organisée. Des chercheurs de L'université de Californie et de l'Université de Manchester en Angleterre ont réussi à simuler la cicatrisation du fœtus en inhibant la production d'un facteur de croissance cellulaire appelé TGF-béta. C'est cette molécule qui active la production désordonnée des cellules au moment de la cicatrisation. On réduit son rôle en utilisant des anticorps qui bouchent ses sites actifs ou certains sucres qui changent sa forme. En ralentissant ainsi le processus de cicatrisation les molécules s'organisent mieux et comme le montrent les essais sur le rat, la cicatrice invisible est aussi solide que les inesthétiques cicatrices non contrôlées. Des essais cliniques sont en cours pour vérifier que l'inhibition temporaire du TGF-béta n'entraîne pas d'effets indésirables.

 

Blogs Livres

Je cherche à comprendre... - 2016
Et l'homme créa la vie - 2010
 La révolte du pronétariat - 2006
 Surfer la vie  - 2012
 2020 Les Scénarios du futur - 2007
Une vie en plus - 2005

Recherche

Réseaux sociaux

Twitter
Facebook

Scoop'it
Pearltrees

Vidéos


Photos

Liens

Forum Changer d'Ere
Biotics
Les Dialogues Stratégiques

Universcience
Universcience.TV

The Boson Project

Contact